lundi 4 février 2008

OPA sur Yahoo : Google en chevalier blanc ?

Google sera-t'il le chevalier blanc [1] de son concurrent Yahoo! ?

Doit-on s'attendre à

une contre-OPA de Google sur Yahoo! ?

La saga Microsoft-Yahoo!-Google continue. Lisez Microsoft se paye Yahoo et attaque Google pour reprendre au commencement de cette affaire qui risque de bouleverser le monde de l'Internet.

Face à l'offre hostile d'OPA de Micro$oft sur Yahoo!, la réaction de Google ne s'est pas fait attendre.

David Drummond (Directeur juridique de Google) a dénoncé sur le blog officiel de Google « une offre hostile visant à exercer une influence illégale et inappropriée sur l'internet.
Le même type d'influence que celle que subisse les utilisateurs d'ordinateurs ».

Pour résumer : une telle transaction financière mettrait fin aux principes d'ouverture (logiciels libres) et d'innovation (saine concurrence).

Les cultures d'entreprise de Yahoo! et Google sont très proches :

- soutien et utilisation des logiciels libres
- grande communauté d'utilisateurs
- encouragement des employés à laisser s'exprimer leur sens de l'innovation (certaines idées devenant des produits)
- estime et admiration des utilisateurs
- Google et Yahoo! sont les 2 grands noms de l'Internet qui reçoivent le plus de CV par jour.

C'est bien entendu dans la presse américaine qu'on peut se tenir au courant des tous derniers développements de ce feuilleton économique et technologique.

* Vendredi 01/02/2008
- Micro$oft tente une fois de plus de racheter Yahoo! (Yahoo! avait refusé il y a un an)
Yahoo! devient l'obsession de l'arrogant Steve Ballmer.
Le cours de l'action Yahoo! est fixé jeudi 31/01/2008 à 18 dollars, Micro$oft en propose $31.

* Dimanche 03/02/2008
- Yahoo! temporise (pour officiellement prendre le temps de réfléchir) et précise que cela peut prendre un certain temps.

Yahoo! va mettre à profit ce temps pour :
- étudier l'offre scrupuleusement
- passer en revue tous les choix possibles (parmi ces choix figure la conservation - coûte que coûte - de l'indépendance de Yahoo!)

C'est à partir de ce moment là que tout se joue en coulisses.


* Dimanche 03/02/2008
- Le Wall Street Journal annonce qu'Eric Scmidt le Président de Google aurait appelé Jerry Yang pour lui proposer son aide contre le chevalier noir Micro$oft.
- Le magazine Times précise que Micro$oft serait prêt à essayer de prendre le pouvoir chez Yahoo! "par la force" lors du prochain conseil d'administration qui aura lieu dans les 6 semaines.

* Lundi 04/02/2008
- On apprend que Yahoo! songerait à une alliance avec Google.
Pour le moment, elle prend la forme d'une utilisation des services de recherche de Google par Yahoo! et de la gestion par Google des activités de publicité en ligne pour l'Europe.
Il est même envisagé de confier à Google toute la publicité en ligne mondiale.

Yahoo! search marketing serait remplacé par Google Adwords et Google AdSense

La finalité de ce coup de poker de Micro$oft est là : mettre la main sur l'activité online-marketing de Yahoo! notamment au travers de tous les utilisateurs de Yahoo! mail et Yahoo! messenger.
Il serait ainsi possible à Micro$oft de diffuser des messages publicitaires via ces 2 canaux de communication.
Micro$oft incapable de s'imposer, de susciter l'engouement des internautes - par la qualité et l'innovation - rejoue son refrain habituel : racheter un concurrent, le faire disparaître et dissoudre sa marque sous l'étendard Micro$oft.

Bill Gates ne voyait aucun potentiel dans l'Internet.
Il paye encore aujourd'hui les erreurs stratégiques d'hier.

Il est peu probable que Google puisse racheter Yahoo!, la SEC [3] ou le DOJ [4] pouvant s'y imposer et ainsi créer une opportunité favorable à Micro$oft face à un Yahoo! affaibli par une telle décision.

Spéculation contre innovation

Ceux qui détiennent des titres Yahoo! pourraient être tentés de les céder.
Le marché financier quant à lui estime que le prix proposé par Micro$oft est trop élevé (même si Yahoo! pense que sa valorisation a été sous-estimée) et que Micro$oft ne saura pas correctement intégrer Yahoo!.

L'intérêt d'un groupe tel que Yahoo! c'est d'apporter de nouveaux outils [5] web 2.0 qui viennent dynamiser la toile.
Ensuite on aime ou on n'aime pas, mais il se passe toujours quelque chose.
Les technophiles regardent toujours dans la direction de Google et de Yahoo!.

Avec Micro$oft l'innovation technologique coûtera un abonnement mensuel. Rien n'étant gratuit dans le monde impitoyable du papillon de Seattle.

Moralité : Il faut sauver le soldat Yahoo!

@+
Bluebeetle(one).


[1] Si vous ne connaissez pas l'expression « chevalier blanc », lisez cette brève description sur Wikipedia.
[2] (Je ne pourrais jamais oublier une video officielle le présentant en 2000 aux employés Micro$oft et aux entreprises que Micro$oft rachète).
[3] La SEC est l'organisme fédéral de réglementation et de contrôle des marchés financiers américains.
[4] Le DOJ est l'équivalent américain du Ministère de la Justice en France.
[5] ... outils écrits en PHP ou en Java donnant ainsi un coup de pouce significatif aux logiciels libres.

- AR 1,080,038 -