vendredi 8 février 2008

OPA de Microsoft sur Yahoo! : round 3

Décidément cette saga des géants de l'Internet ne cesse de rebondir ... Comme je l'écrivais dans OPA sur Yahoo : Google en chevalier blanc ?, lire la presse américaine nous apprend énormément sur les tenants et les aboutissants de cette affaire.
Les enjeux sont connus : dominer ou se faire une place dans le domaine de la recherche et de la publicité en ligne.
Cette année 2008 ne sera véritablement pas une année ordinaire pour ces ténors des services en ligne.

Un nouveau chevalier blanc prêt à en découdre ...

Apple ne souhaite pas que Microsoft se paye Yahoo!

D'un côté un Microsoft contrarié perdant de la valeur en bourse et de l'autre Yahoo! qui joue la montre.
Microsoft est sanctionné par le marché en autre en raison du délai imposé par Yahoo!.

À gauche du ring, Microsoft qui proposait vendredi 01/02 à Yahoo! $31 par action (la moitié en cash, l'autre moitié en action Microsoft) et qui devant la légitime hésitation de Yahoo! voit le cours de ses actions baisser de 10%.
L'offre de Microsoft s'en trouve dévaluée (les actions Microsoft valant moins). Désormais la proposition de Microsoft vaut $29,50 par action Yahoo!.
Microsoft lors de l'annonce publique de son OPA a précisé vouloir une réponse rapide.

Les analystes estiment que Microsoft n'a pas encore dit son dernier mot et pourrait améliorer son offre.

À droite du ring, Yahoo! en super forme. La veille de l'annonce de la tentative d'acquisition, l'action Yahoo! côtait $18.
Mardi 05/02 le titre clôturait à $28,98.

Pendant ce temps, Jerry Yahoo!ng [1] communique avec ses salariés. Il leur fait savoir que Yahoo! a engagé des Conseillers très pointus dans leur domaine pour faire face à la situation.
Pour avoir vécu une situation similaire [2], je sais ce qu'on peut ressentir en étant salarié d'une entreprise sur laquelle une autre a jeté son dévolu.
Chacun craint pour son emploi. Un stress envahit peu à peu le salarié.

L'emploi de tels conseillers

ouvre la porte à toutes les rumeurs.

Ces conseillers ont-ils été engagés pour :
- repousser les assauts de Microsoft ?
- finaliser l'acquisition de Yahoo! par Microsoft à un cours en bourse supérieur à $31 par action ?
- préparer un rapprochement avec Google, Apple ou un groupe de presse en ligne et hors ligne ?

Pendant que de part et d'autre du ring on travaille son uppercut, on esquive et on compte les points ...
un boxeur catégorie poids lourd enfile ses gants et place son protège-dents.

Voici donc Apple qui se dit intéressé par l'acquisition de Yahoo!.
Steve Jobs ne veut pas que Yahoo! rejoigne la collection des entreprises avalées par Microsoft.

Apple prêt à casser sa tirelire ?

Apple dispose t'il de plus de 45 milliards de dollars en trésorie ?
Apple peut-il s'allier à un autre majeur de l'Internet pour rassembler cette somme ?

Je vous donne rendez-vous ici pour répondre à ces questions ... dès que la réponse sera connue.

Désormais on sait clairement que le boxeur Yahoo! n'ira pas au tapis sans s'être battu.
Avec ses 500 millions d'utilisateurs dans le monde, Yahoo! croit encore en son avenir.

@+
Bluebeetle(one).

[1] Jerry Yang est avec David Filo le cofondateur de Yahoo!.
[2] Offre de rachat de Visio par Microsoft en 2000.