samedi 5 juillet 2008

La 37e heure - Sarah Pribek recherche Mike Shiloh

Je viens tout juste de terminer la lecture du roman policier La 37e heure de Jodi Compton.

Cette Californienne signe ici son premier livre qui entame une série qui retracera les enquêtes de Sarah Pribek.

Si vous avez déjà regardé la série tv FBI - Portés disparus, vous savez à quoi fait référence le titre la 37è heure.

Selon les statistiques des équipes qui recherchent les personnes disparues, au-delà de 36 heures les chances de retrouver en vie une personne disparue sont quasi nulles.

Sarah Pribek est une femme policier officiant à Minneapolis dans une équipe chargée de partir à la recherche des personnes disparues.

Depuis 2 mois elle est mariée lorsque son mari Mike Shiloh disparaît.
Si ce malheur ne lui suffisait pas, elle met 48h à s'en apercevoir. [1]

Une course contre la montre s'engage alors.

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce polar ce sont les premiers chapitres.
Jodi Compton prend le temps de nous présenter les personnages. [2]

En général, je déteste plonger directement au cœur de l'action : cela me laisse l'impression d'arriver comme un cheveu sur la soupe.

En accompagnant Sarah pribek dans son enquête, j'ai réussi - sans trahir le dénouement - à me forger une intuition assez proche des faits de ce qui était arrivé à Mike Shiloh.

Pour un premier livre, c'est un bon livre.

Et vous partirez sur les plages avec dans votre sac de plage La 37e Heure?

@+
Bluebeetle(one).

[1] Ah les week-ends entre filles !
[2] Sans pour autant exagérer.