mardi 27 mai 2008

Festival de Cannes 2008 - Palme française

Le 61ème Festival de

Cannes

s'est achevé. La

croisette

va peu à peu retrouver son calme avant l'été.

La

Palme d'or

est allée à un film français : « Entre les murs » un docu-fiction qui raconte le travail d'un professeur dans un collège sensible de Paris.

Ce

long métrage

est la transposition à l'écran d'un livre de François Bégaudeau qui s'appelait déjà « Entre les murs ».

La précédente

palme d'or

attribuée à un film français datait de 1987. Maurice Pialiat pour son film « Sous le soleil de Satan » avait reçu cette prestigieuse récompense sous les sifflets de la presse.
Le poing levé il avait répondu triomphalement « Si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus ».

Le film était très réussi.
Je me souviens particulièrement de ce film parce qu'il a été tourné en partie au Touquet-Paris-Plage dans la maison d'un copain de classe et à Montreuil-sur-Mer dans des décors naturels à la fois historiques et verts (les remparts de Montreuil-sur-Mer). [1]
Il me serait difficile d'oublier l'instant où je me suis retrouvé face à

Gérard Depardieu

sortant d'un restaurant et moi y entrant.

Je me suis senti aussi modeste et ridicule qu'un chasseur dans la savane face à un éléphant ou un rhinocéros. Une seule consigne dans un tel moment, ne pas affoler l'animal avec un geste brusque désespéré. [2]

Sur le même thème :


@+
Bluebeetle(one).

[1] Bienvenue chez les Ch'tis.
[2] Qu'il veuille bien me pardonner ces quelques mots.
C'est un acteur au talent indéniable mais un homme véritablement impressionnant de par sa stature.

- AR 1,612,583 -